Logo France Légumes

Crise de goutte et Coca Cola : que retenir ?

Crise de goutte et Coca Cola : quel est le lien ?

La goutte est une maladie qui touche beaucoup d’adultes dans le monde. Le genre masculin est le plus affecté par cette maladie. C’est un mal qui porte des symptômes semblables aux symptômes de l’arthrose. Quand vous êtes atteint de goutte, vous devez nécessairement prendre garde à ce que vous consommez. Le Coca Cola en est un exemple. Quelle relation y a-t-il entre les deux ?

La crise de goutte : de quoi s’agit-il ?

La goutte est caractérisée par des crises aiguës et brutales aux articulations. La partie la plus touchée est les orteils. Cette maladie s’observe le plus chez une grande partie des hommes. Elle s’explique par une augmentation de la quantité d’acide urique dans l’organisme. Cette augmentation du taux d’acide urique favorise l’inflammation des articulations.

C’est en cela qu’on dit que les crises de goutte ont des manifestations identiques à celles de l’arthrose. La différence ici est que les douleurs ressenties dans le cas d’une crise de goutte sont chroniques et surviennent de façon inattendue.

Quels sont les aliments riches en acide urique ?

L’acide urique est contenu dans de nombreux aliments. Cet acide est considéré comme un déchet de l’organisme. Il n’est pas vraiment utile. Il se dissocie dans le sang et est évacué par les urines plus tard. Beaucoup d’aliments contiennent de l’acide urique. On peut le retrouver dans :

  • les viandes fumées ;
  • les fruits de mer ;
  • la sardine ;
  • les légumes secs, les choux, les asperges, les épinards ;
  • le cacao, le chocolat ;
  • les boissons sucrées.

Vous constaterez que l’acide urique est présent dans la majorité des aliments que nous consommons au quotidien. Pour prévenir la goutte, il n’est pas question d’éviter de consommer ces aliments, mais de le faire de manière modérée. Cela éviterait de faire évoluer la quantité d’acide urique dans l’organisme.

Mais attention : lorsqu’il vous arrive déjà de faire des crises de goutte, vous devez absolument éviter les boissons sucrées comme le Coca Cola. Mais pourquoi cela ? 

Rapport entre Coca Cola et la goutte

La consommation de Coca Cola quand on est souffrant de la goutte peut avoir des conséquences très graves sur la santé. Il en est de même pour les jus de fruits ainsi que toutes les boissons sucrées.

Le Coca Cola

Le Coca Cola est une boisson énergétique au goût sucré. Le Coca Cola contient environ 7 morceaux de sucre pour les cannettes de 33 cl. Cela équivaut à une quantité de 35 g. Pour les bouteilles de 25 cl, la quantité de sucre est de 5,5 morceaux. Cette quantité prend en compte les proportions de sucre contenues dans les ingrédients et la quantité ajoutée au cours de la fabrication comme édulcorant. Notez que lorsque nous consommons les boissons sucrées, le sucre s’accumule dans le sang. Et quand la quantité de sucre est élevée dans l’organisme, le diabète pourrait survenir.

Qu’engendre une consommation de Coca Cola sur la santé d’une personne ayant la goutte ?

Pour quelqu’un qui souffre de la goutte, la consommation de Coca Cola doit être bannie. Tout simplement parce que le Coca Cola augmente fortement le taux d’acide urique dans l’organisme. En effet, une fois dans l’organisme, le sucre du Coca va subir un métabolisme afin d’apporter de l’énergie.

Ce métabolisme engendre la montée de la quantité d’acide urique. Pour une personne qui est déjà atteinte de la goutte, cet état de choses ne fera qu’empirer la situation. Ses crises de goutte pourraient devenir plus fréquentes et durer plus longtemps.

Pour conclure, la consommation du Coca Cola par une personne faisant des crises de goutte n’améliore pas sa santé, mais l’aggrave. La seule boisson conseillée lorsqu’on a la goutte est l’eau. Il faut en prendre beaucoup, car elle est efficace pour lutter contre la goutte. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.